Vous en avez marre d’entendre tant d’idioties et de fantasmes rétrogrades sur le genre ? Vous êtes aussi excédés par ces belles gueules qui geignent en permanence et instrumentalisent l’homophobie pour en faire un fonds de commerce médiatique ? Vous avez envie de retrouver un peu de peps ? Participez au bal des travs et adoptez la flamboyance pour retrouver le sourire et combattre les réactionnaires.

Vendredi prochain au Tango les garçons s'habilleront en filles et les filles en garçons. Nous ne pratiquerons pas la théorie du genre, mais une pratique collective de transgression des normes, joyeuse et pas prétentieuse ! Petit mode d'emploi !

1) Le Nec Plus ultra : votre baptême de travelo :
Faites votre baptême de travelo et entrez dans le traveloscope du Tango. Pour cela contactez-nous très vite, une préparation préalable est nécessaire. Avant minuit vous serez présentés au public, photographiés, puis entrainés en coulisses pour habillage et maquillage. Ré-apparition une heure après en créatures de rêve !
(Dernière minute : il ne reste que deux places !)

2) L'atelier de travelottage
Les paresseux et les novices pourront en arrivant se diriger vers l'atelier de travelottage au fond de la salle où Mademoiselle Gisèle, Livia et Sweety Bonbon, opéreront des transformations rapides.

ateliertravs2011.jpg

3) Le défilé des collections hiver 2014-2015
Si vous êtes déjà familiarisés avec le travestissement vous arriverez en grande tenue et vers 2 heures du matin vous participerez au grand défilé qui sera commenté cette année par notre conseillère bon goût Sasha Kills.

4) La maquillage express :
Et pour que personne n'échappe à la folie de la soirée, notre aimable personnel mettra à votre disposition rouge à lèvres et crayons noirs pour vous permettre de colorer un minimum votre frimousse.

5) les photos souvenirs :
Enfin, notre photographe maison, Daniel Nassoy, immortalisera votre allure, et les photos seront projetées toute la soirée. Elles seront disponibles le sur lendemain sur notre page facebook, Le Tango (La Boîte à Frissons).

Et nous arborerons un large sourire, tous ensemble !