Je m’en suis rendu compte vendredi dernier lors de la soirée qui leur était consacrée. Nous devions désigner la fille à pédés de l’année, elles étaient quatre à avoir réuni pas mal de garçons autour d’elles. Pour les départager j’ai voulu évalué leur connaissance de la culture gay en leur posant quelques questions. Et le verdict est tombé, nous parlons peu à nos meilleures copines de nos petites affaires personnelles.

Elles ne connaissent pas les applis qui nous permettent de nous rencontrer en ville, ignorent le nom du plus célèbre sexe club parisien, même si elles ont entendu parler de l’existence des backrooms, elles ne savent absolument pas ce qu’est un « glory hole », et encore moins un « prince Albert ». Il a fallu faire preuve de pédagogie pour leur expliquer que le goût des gays pour le sauna ne provenait pas de leur admiration pour les coutumes locales suédoises mais juste pour le plaisir de suer en bonne compagnie dans la tenue d’Adam. En revanche elles ont toutes été capable de mimer la pratique du fist fucking qui semble donc avoir été définitivement intégrée dans la culture de nos amis hétérosexuels. Mais inutile de leur demander si leur copain le préfère à l’eau ou au silicone, elles ne savent pas qu’il existe plusieurs types de gel pour faciliter l’usage des préservatifs.

Le moment fort de cet exercice culturel fut la présentation de plusieurs objets cultes qu’elles devaient identifier pour expliquer ensuite leurs usages (voir photo ci-dessous et sa légende explicative).

ustensilespedes.jpg

Vous reconnaitrez sur cette image : un jockstrap, deux cockrings, un flacon de poppers, un tube de gel silicone et un vibro masseur de prostate...

Une seule candidate, Brigitte, est sortie du lot et a été en mesure de répondre à toutes les questions sans hésitation. Mais c’était en fait Lady Cypline, créature travelottée bien connue du public de la Folle Académie, qui s’était déguisée en fille à pédés. Elle a été démasquée par le regard intraitable et sans pitié du Taulier Méziane, et aussitôt disqualifiée et chassée de cette compétition.

La moralité de cette deuxième journée internationale de la fille à pédés est que nous sommes en fait très cachotiers avec nos meilleures copines, elles ignorent presque tout de notre passionnante vie sexuelle. Si les filles à pédés en savent si peu sur nous, imaginez un peu le niveau culturel des masses hétérosexuelles ? J’en frémis.

Brigitte aux côtés de Madame Hervé a été démasquée par le taulier Méziane, c'était en fait Lady Cypline.

mhervbrigitte.jpg

Retrouvez toute la galerie de photos sur notre page Facebook.