J’adore observer la réaction des clients qui débarquent pour la première fois avant minuit et assistent au spectacle de ce bal inhabituel. Victimes de leurs préjugés, certains sont tentés de sourire et de se moquer (ouaf, ouaf c’est ringard !). D’autres sont d’emblée conquis, leur sourire n’est pas convenu, ils perçoivent de suite l’ambiance bon enfant et mesurent la différence avec les autres boîtes de nuit. Mon plus grand plaisir, certains soirs, est de me lancer dans une initiation improvisée (que je nomme : « ronde des débuTANTES » !), en quelques minutes je parviens à entraîner une vingtaine de couples à danser une marche ou un tango. Alors ils découvrent : la danse à deux c’est quoi ? C’est prendre un garçon (ou une fille) dans ses bras, engager avec lui (ou elle) quelques tours de piste, et c’est encore un des meilleurs moyens pour faire des rencontres, en s’amusant !

Et oui, le bal musette représente une certaine conception de la nuit et de l’amusement, c’est pour cela que nous y sommes si attachés. C’est un état d’esprit basé sur l’échange et le dialogue, cela nécessite une initiation minimum, le respect de quelques règles (on tourne sur la piste dans le bon sens pour ne pas se bousculer). C’est ainsi que certains ayant débarqué par hasard en début de soirée, y ont pris goût et sont devenus des accros.

Soirée spéciale découverte des danses à deux vendredi 12 octobre à partir de 22 h 30.

danseadeux01.jpg

En pratique :
Au Tango nous dansons à deux en début de soirée de l’ouverture jusque vers minuit trente. Observez les danseurs et n’hésitez pas à leur demander de vous inviter pour une danse facile (marche, paso et même tango, la valse est un peu plus difficile). En prime nous nous délectons avec toutes nos trouvailles musicales, la programmation si variée constitue une véritable encyclopédie musicale (tous les styles, tous les pays, toutes les époques).

Cours de danse :
Il existe à présent deux cours de danse « same sex » à Paris, Les Gais Musette bien sûr, et « Laissez-nous danser ».