Le bal des célibataires, un grand classique au Tango. Célibataires, couples monogames, couples ouverts, trios et plus, tous s’amusent pareil. Le principe ? Simple comme un site de rencontres. Chacun se munit d’un petit badge numéroté dès l’entrée (distribués par Yasin/Brigitte) et si vous tombez sous le charme d’un beau garçon (car au le bal des célibataires, il y en a toujours des masses), vous lui laissez un petit mot sur les tableaux prévus à cet effet placés à côté des vestiaires. Il y a même du papier et des stylos. Et oui mes chéris, nous faisons tout pour vous faciliter la vie et les rencontres.

Et que dire des animations et autres jeux inventés par une Mme. Hervé au sommet de sa forme ? Dotée de ses lunettes à la Eva Joly, elle arrive toujours à nous concocter de nouveaux jeux. Il faudrait juste que le public soit un peu moins timide et accepte plus facilement de participer ! Plus on est de folles plus on s’amuse...

Mme Hervé très institutrice... et au jeu des quatre intentions, Damien est dans le clan des bavards...
IMG_2652.JPG IMG_2660.JPG

Un cours de Tango ; la ronde infernale - où l’on vous apprend comment faire connaissance avec les autres clients présents ; le jeu de l’harmonie conjugale, où l’on découvre que les gays sont quand même des menteurs. Exemple : sur la question du rangement, 90 % des participants affirment préférer vider leur garde robe pour faire de la place, alors qu’une infime partie optent pour le vidage des bibliothèques. Jeter des vêtements ? Et puis quoi encore ? Mais le jeu le plus apprécié par les spectateurs et les participants était quand même le Coquin Maillard : trois beaux garçons se font bander (les yeux), douze autres se mettent autour d’eux, avec des préservatifs cachés sur eux. Les trois aveuglés doivent alors les tripoter (presque) partout pour récupérer un maximum de préservatifs.

Le jeu de Coquin Maillard
IMG_2675.jpg

Pourquoi des préservatifs, entend-je ? Parce que comme Mme Hervé se soucie beaucoup de la santé de ses clients, elle avait invité à ce bal les animateurs du Kiosque Info sida, qui avaient un stand prévention pendant toute la soirée. Et comme c’était Pâques, Lady Cipline en civil distribuait des œufs en chocolat. Les cloches étaient absentes (elles s’étaient données rendez vous vendredi), mais les kikis étaient de la partie, et tels des Miranda Priestley du clubbing, ils ont passé la soirée à se déhancher sur la musique toujours très à propos de Dj Gilou.