Le bal de la Marine, un classique annuel au Tango. Que celui qui n’a jamais fantasmé sur des petits moussaillons bien épilés ou sur les grands matelots musclés fumant les cigarettes roulées sur les ports me jette la première pierre !

Un thème tellement classique que beaucoup de gens ont joué le jeu. La salle était remplie de marins, de matelots et autres pirates. Comme nous n'arrêtons pas de vous le rappeler, respecter le thème est facile : une marinière, et hop ! Le tour est joué ! Aussi, en plus d'être en osmose avec le thème, les rayures amincissent... Que demande le peuple !

Pour la soirée, nous avions eu droit à Hervé Lafolle, en tenue moulante de marin folle, avec les bijoux et accessoires dont lui seul a le secret. Un léger maquillage le rendait encore plus folle que nature. Les autres habitués, en débardeur, rayures, shorts, bermudas, calottes et lunettes, n’étaient pas moins marins. Pour couronner tout cela, les cadres abritaient des tableaux de marins et matelots sexy et sensuels du maître Narcisse Davim, aussi connu sous le nom de DJ Gilou.

IMG_2294.jpg IMG_2291.jpg

Le spectacle. Un pur bonheur pour folles, homos, lesbiennes et filles à pédés. Sultan, un pro qui nous a fait une danse qui a commencé à la Loïe Fuller pour finir sur des déhanchés endiablés en slip à strass ; le corps orné de peinture bleue et blanche. Des phéromones sur pattes, vous dis-je. Ensuite, c’était au tour des Glam Boys (qui nous avaient déjà donné un aperçu de leur savoir-faire quelques semaines plus tôt, lors de la soirée Kylie) de nous faire un numéro acrobatico-sexy comme eux seuls savent le faire. Une salle en délire à la fin du spectacle, tellement nos sens étaient éveillés.

IMG_2379.JPG

Ah ! Vivement la prochaine soirée où tout le monde respectera le thème...