Figurez-vous que j'étais allé voir le show mardi dernier à Bercy. Le public y était masculin à 90 %, dont au moins 95 % de gays ! Il faudra un jour qu'un sociologue nous ponde une étude approfondie sur toutes ces chanteuses à pédés. Bon, personnellement je ne suis pas hyper emballé par cette petite Kylie. Je l'ai trouvée bien sage, proprette. Certes le show était gonflé de beaucoup d'homo érotisme, elle a un peu de voix (en l'occurrence très soutenue par un choeur de deux assistantes), mais pour le reste j'ai attendu en vain des moments d'échange avec le public (en dehors des classiques "bonjour", "ça va ?"). Ok, je suis d'une autre génération, j'apprécie les belles lumières, les jets d'eau et tous les effets spectaculaires, mais je reste en manque d'émotions spontanées et intimes qu'aucune machinerie ne peut remplacer.

Vendredi, Hervé Lafolle s'est mélangé les références culturelles. La tournée "Aphrodite" de Kylie est placée sous l'esthétisme grec, pourtant j'étais revêtu d'une panoplie de centurion romain, et personne n'a saisi l'astuce. Pour la première fois j'avais les pattes à l'air en arborant sans complexe ma pilosité. Le plus incroyable est qu'avec le minimum de fond de teint, assorti d'une ligne de rouge à lèvres, je faisais encore très féminine...

rvlafolle03.jpg

Pour notre spectacle, nous avons eu nos créatures habituelles de la Folle Académie, à gauche Miss Glam Rockwell, dans le rôle de la sulfureuse, et Jacqueline Genou, n'hésitant jamais à lever la jambe.

kylie02.jpg kylie01.jpg

Mais le clou du show fut le retour sur scène des Glam Boys, parfaitement dans le ton de la tournée de Kylie. Et croyez moi, réaliser une telle chorégraphie sur notre minuscule scène, voilà de l'audace. Promis ils reviendront bientôt pour une autre soirée spéciale !

glamboy04.jpg glmaboys01.jpg
glamboy03g.jpg