Ce soir là, Madame Hervé était sur un nuage. La première réunion de préparation s’était bien déroulée : Les PopinGays ouvrent leur Pop Tea Time aux Séropotes qui en partageront les bénéfices avec Basiliade. Les jeunes ont trouvé un nom rigolo, chargé d’un sens bien adapté à notre objectif : "Superpositif". Y’a un côté joyeusement provoc qui me plait bien. En prime, on a conçu une série de slogans qui seront affichés sur les murs du Tango (mais ce sera une surprise…).

Puis je me suis retrouvé au restaurant avec l’équipe des Jeunes Seropotes. Ils étaient là, autour de moi, les mignons du nouveau siècle, adorables, différents, partageant ensemble leur secret de souffrance qu'ils pensent trop souvent inavouable. Et tous les ingrédients du bonheur étaient réunis : connivence, humour, chaleur, déconnades, avec en toile de fond ce goût provocateur pour les histoires sexuelles qui ne finissent pas toujours bien, mais sont tout de même bien excitantes ! Et surtout une espèce d'énergie positive, ils sont tous ensemble, réunis par les mêmes enjeux, le même combat à venir, ils le sentent, et ça bouillonne. Faut dire qu’ils ont cela dans les tripes, ils n’ont pas le choix. C’est une question de survie, simplement pour garder leur place, pour savourer le goût à la vie, continuer à séduire, à aimer, à baiser aussi.

Et m’introduisant parmi eux, invité et non par effraction, je suis impressionné par leur appétit d’agir. Vu de l’extérieur, je n’ai rien à faire parmi eux ce soir, sauf que les circonstances de notre rencontre m’ont conduit ici. Elektron_LibrE me qualifie de marraine ! J’ai envie de les protéger, de les aider à se préserver de toutes les embûches qu’ils ne vont pas manquer de rencontrer. Je pense que l’expérience d’une vieille Taulière peut leur être utile. A un moment où l’air du temps est si sinistre et sans perspective enthousiasmante, je trouve en eux un je ne sais quoi de prometteur. J’anticipe peut être, mais je pense que leur prise de parole peut apporter une avancée.