Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 19 octobre 2011

Quelques vidéos sur le placard !

Un choix de quelques vidéos sur Chantons dans le Placard mises en ligne.

Interview de Michel Heim (visio-scène)

La sortie de la première filmée par Narcisse Davim :

vendredi 27 mai 2011

En juin nous ouvrons le placard !

La Bande annonce de "Chantons dans le placard", l'avant première au Tango du 7 au 16 juin !

mardi 22 février 2011

Danses à deux au Tango : soyez moins ringards !

Julien Poli vient de lancer un cours de danse LGBT. Il avait découvert au Tango sa nouvelle passion en 2005. Il nous explique pourquoi il veut "rajeunir" le public du bal musette. Au passage il conseille à Madame Hervé d'être moins ringarde dans ses goûts musicaux. Comment va-t-elle réagir ?

julienpoli01.jpg
Julien Poli (à droite) essaye de convaincre Jules de bien se tenir pour entamer ensemble une valse !

- Peux-tu rappeler comment tu as découvert notre bal La Boîte à Frissons ?

J'ai découvert la Boite à frissons un soir d'été en 2005. J'ai alors vu sur votre flyer que vos portes ouvraient à 22h30. Enfin une boîte intelligente me suis-je dit ! Le vendredi d'après j'y étais pour l'ouverture ! Et j’y ai vu l'improbable... des couples, gays, lesbiennes, mixtes danser sur du Cha Cha, Rock, Valse ou Paso Doble. Un peu surpris au début, je me suis vitre pris au jeu de les regarder et je me suis lancé sur la piste de danse pour la valse de minuit ! Quand j'y repense... c'était catastrophique ! Mais j'ai eu un véritable coup de foudre ce jour là !

- Est-ce que tu savais déjà danser avant d’arriver au Tango ?

(rires) Houlà non... j'étais un clubber. Et ma musique de référence à l’époque était l’électro. Et mis à part me balancer entre mes deux jambes et bouger mes bras un peu partout, je ne savais rien faire d'autre !

- Tu penses que la danse à deux a mauvaise réputation auprès des jeunes gays ? C’est l’image que nous donnons au Tango ? Ou aux Gais Musette ?

Elle a mauvaise réputation tout cours. La France reste vieille dans ses mentalités. Interrogez un jeune dans la rue en lui demandant s'il connait la danse de salon ? Sa réponse sera sans équivoque : « C'est la danse des vieux, non ? Ma grand-mère y va souvent danser le week-end ! » Et dans un sens il n'a pas tort. Car il n'aura vu que des personnes beaucoup plus âgées que lui les danser ! Maintenant parlez-lui de la Salsa, il vous dira que c’est « kiffant » ! Et pourtant c’est une danse à deux. Mais il y a eu un phénomène de société, il y a quelques années en France. Du coup c’est une danse à la mode pour les jeunes !

- Comment faire pour changer cette image de la danse à deux ?

Rajeunir d’un coup de baguette magique les danses à deux ne sera pas possible ! Les mentalités doivent changer en masse. Et cela commence à se faire doucement grâce à un effort considérable de la Fédération Française de Danse et aux médias. Les gagnants d’Incroyable Talent sur M6 sont deux jeunes enfants de 8 ans qui font de la danse de salon. TF1 de son côté lance la version française de Dancing With The Star qui fait un carton dans plus d’une dizaine de pays ! On y retrouvera M.Pokora, Sofia Essaïdi ou encore Adriana Karembeu ! Une publicité incroyable pour les danses à deux ! Et à mon niveau, j’ouvre mes cours de danse de salon same sex proposé par un jeune prof passionné, et je vais danser au Tango, histoire de montrer aux jeunes qu’on peux danser un Cha Cha Cha sans être ringard !

- Et au Tango qu’est ce que tu nous conseilles pour notre première partie de soirée ?

Si vous voulez intéresser les jeunes LGBT, il faut parler leur langage. Passez une musique de Della Reese et ils vont vous rire au nez ! Maintenant passez leur un Remix Cha Cha de Britney Spears, ou Rihanna et là ils vous écouteront. Car on leur parle de choses qu’ils connaissent ! Madame Hervé va hurler, mais au Tango vous n’aidez pas à rajeunir la population des danses à deux same sex en mettant week-end après week-end toutes les musiques old styles sur lesquelles ma grand-mère pouvait danser ! Passez davantage de musique d’aujourd’hui en début de soirée pendant la séquence des danses à deux.

Découvrez les cours de danse de Julien Poli : Laissez moi danser !

julien02.jpg

mardi 12 octobre 2010

Mado revient au Tango !

La semaine prochaine, Mardi 19, mercredi 20 et jeudi 21 octobre à 20 h 30. Le spectacle Maudits français, inédit à Paris et en exclusivité !

jeudi 19 novembre 2009

Apprenez à danser !

Vous avez envie de danser en début de soirée au bal de la Boîte à Frissons au Tango ? Et vous n’osez pas ? Nous vous donnons l’occasion de vous initier avec Catherine, professeur de danse.

Cycle de 4 cours, suivis d’une pratique au Tango : le cours a lieu le samedi de 19 à 20 heures au centre LGBT (63, rue Beaubourg, métro Rambuteau), il se prolonge ensuite par une pratique au bal de La Boîte à Frissons à partir de 22 h 30.

Contenu des cours :
Le but est de vous « décoincer » et de vous montrer que danser n’est pas si compliqué. Vous serez initiés aux gestes de base (comment tenir son partenaire et évoluer sur une piste de danse) et aux principales danses à deux (marche, valse, tango, paso-doble, cha-cha cha, rock, salsa...). Aussitôt après le cours, vous pourrez pratiquer au bal de la Boîte à Frissons sous l’œil de votre professeur. L’entrée au Tango vous est offerte.

Date : début du cycle le samedi 28 novembre, 19h au centre LGBT.
Puis cours les samedis 5, 12 et 19 décembre, 19h au centre LGBT.

Inscription :
Nombre de places limité (16), inscription préalable au cycle indispensable.
Coût du cycle de 4 cours avec entrée gratuite au bal avant 23 heures : 40 euros.
Inscription auprès de Catherine.(catherine.diane@wanadoo.fr) ou en laissant un message au 01-48-87-25-71

coursdanse.jpg

samedi 14 novembre 2009

Le sexe dans tous ses états

Mardi soir Madame Hervé arborait une revue au titre sans ambigüité. Elle rappelait ainsi, à ceux qui l'aurait oublié, qu'elle est une intellectuelle défroquée. Et fière de l'être... euh, intellectuelle ! Et que c'est ce genre de lecture qui lui inspire les savoureuses animations de son inimitable bal des célibataires.

novembre-015.jpg

Il s'agit du numéro hors-série spécial de la revue Sciences Humaines : LE SEXE dans tous ses états. Madame Hervé a apprécié tout particulièrement ces articles :
- Du nouveau sur la polygamie.
- Masturbation : histoire d'une panique morale.
- L'économie du sexe se porte bien.
- Le déclin calculable de l'amour conjugal
- Comment être chaste ?
- Le plastique c'est fantastique.
- La galipette après 50 ans.

Pour en savoir plus sur ce dossier, voir sa présentation sur le site de Sciences Humaines.

mardi 27 octobre 2009

Exposition sur les maisons closes

A la galerie "Au bonheur du jour", une exposition curieuse, et parution d'un livre catalogue.

Les habitués de ce blog connaissent déjà Nicole Canet, la "tenancière" d'une galerie de photographies située rue Chabanais. On peut y voir, et y acheter de véritables raretés. Photographies, gravures, livres anciens... Et il y en a à tous les prix.

En ce qui concerne l'exposition actuelle sur les maisons closes, vous pourrez vous régaler avec le livre catalogue qui parait à cette occasion.

livremaisonscloses.jpg

luc-albert-moreau-images-ca.jpg

mac.jpg

Le site de la galerie Au Bonheur du Jour

mercredi 21 octobre 2009

NARCISSE DAVIM expose Au Comptoir du Marais

Vous le connaissez sous un autre nom… Narcisse Davim est un peintre que j’aime beaucoup. Je le connais depuis plus de 13 ans et il a réalisé pour moi des toiles superbes. Il expose en ce moment Au Comptoir du Marais, 8 rue de Moussy.

Affiche-LVMH3.jpg

Allez y jeter un coup d’oeil. En particulier au sous-sol, vous trouverez un drôle de christ (sur l’affiche) et une série de tableaux représentant de très beaux marins (dont celui-ci, tableau nommé « le hublot »).

lehublot.jpg

L’autre nom de Narcisse Davim ? Gilles, ou Gilou dans l’intimité de Mme Hervé, notre délicieux et imperturbable DJ. (ici avec Mlle Aurèle)

aurel02.jpg

vendredi 29 mai 2009

La réouverture de la cantine préférée de la Taulière

C'était mercredi dernier !

La Fresque, 100 rue Rambuteau, est mon restaurant préféré, où j'y ai mes habitudes, notamment souvent le midi. Une formule à 14 euros, un personnel hyper sympa, une ambiance conviviale. A la suite d'un incendie en cuisine au mois de mars, le restaurant a été fermé. Il vient de rouvrir et nous étions en terrasse mercredi dernier !

Méziane, toujours optimiste

Hervé en compagnie de Sylvain, copine de l'époque du Palace !

mercredi 18 mars 2009

Jacqueline Genou à la Comédie de la Passerelle

Notre vedette démarre une tournée, elle quitte le 3ème arrondissement pour le 20ème : samedi prochain, 21 mars.

Eric chantait dans les karaokés et dans les bars de nuit dès qu’on lui donnait un micro. Un jour il entendit parler d’une boîte de nuit sympa où l’on aimait la chanson. Mais pour avoir une chance d’y chanter, il fallait soit être un petit jeune capable de charmer La Taulière, soit se travelotter…

Et Eric se transforma en Jacqueline Genou (entre le « je » et le « nous » il s’emmêlait les méninges).

Depuis, Jacqueline Genou a participé à beaucoup de spectacles des soirées spéciales du Tango, et est devenue, comme Mademoiselle Gisèle, une forte personnalité de la Folle Académie. Son âge lui donne une maturité qui la distingue des autres jeunettes. Elle ne braille pas, elle chante, et rudement bien. Et surtout, plus que toutes les autres, elle a le don de l’improvisation et de la répartie.

Ne manquez pas ce gala samedi soir à la Comédie de la passerelle.
Site officiel de Jacqueline Genou.

mercredi 4 mars 2009

L’opération du Saint-Esprit

La pièce de Michel Heim au Théâtre Clavel

Entrez dans le monde délirant de Michel Heim, qui a le don et la manière de traiter en humour quelques questions graves. Dans L’opération du Saint Esprit, rien ne va plus auprès du bon Dieu. Jésus matte les garçons, la vierge Marie jouée par un travelo rêve de mettre les voiles, et les anges qui nous cassent les oreilles aimeraient bien être sexués. La morale de cette histoire drôle est, vous l’avez compris, que la religion serait moins triste si elle s’égayait !

''Théâtre Clavel, 3 rue Clavel, Métro Pyrénées. Mardis et mercredis à 21 h 30, vendredis et samedis à 20 heures, réservations : 01-43-45-55-38''

Site de Michel Heim

vendredi 27 février 2009

Le jardin des Dindes au Théâtre des Blancs Manteaux

Parmi les spectacles vus par Madame Hervé, et recommandés !

Les folles sont fascinées par les personnages féminins, c’est sans doute ce qui explique le charme de ces garçons qui se travestissent pour monter sur scène. Ainsi Jean Philippe Set présente une galerie de femmes aux allures hallucinantes : gynécologue schizophrène, attachée de presse modasse perdue dans le métro, mère de famille aux mœurs légères, Geisha trash, etc… Mention particulière pour Vaginette, tenancière du bar La Vicelarde : ce personnage, d’après les souvenirs de Méziane, serait apparu derrière le comptoir de La Petite Vertu, à l’époque mémorable où Jean Philippe faisait partie des piliers de la maison.

Théâtre des Blancs Manteaux, 15 rue des Blancs Manteaux, réservation 01-48-87-15-84
Jeudi, vendredi et samedi à 22 h 15.

Le jardin des Dindes

mercredi 14 janvier 2009

Les cours de danse des Gais Musette

La session d'hiver débute cette semaine.

L'association Les Gais Musette organise des cours de danse à deux. Cela fonctionne comme un vrai cours, qui a lieu chaque semaine. Évidemment c'est plus sérieux que les initiations déglingues de Madame Hervé, mais cela peut être tout aussi efficace ! A vous de tenter et de nous raconter ensuite. Vous pourrez alors venir danser sans complexe à notre bal chaque week end en début de soirée : la plupart des excellents danseurs qui y provoquent l'admiration ont commencé par prendre des cours avec les Gais Musette ou au Centre de danse du Marais.

Renseignements sur le site des Gais Musette.

Ici sur la photo, en plein air à Lyon l'été dernier, Madame Hervé accompagnée de Mademoiselle Gisèle donne l'une de ses savoureuses initiations.

mercredi 12 novembre 2008

Paris Gai 1925 : un livre et une dédicace

Mardi 18 novembre on fêtera la réédition de ce livre à la galerie Au Bonheur du Jour

Parfois nous avons l'occasion de nous vautrer dans le plaisir de farfouiller notre passé. Double plaisir en perspective mardi prochain : vous pourrez vous faire dédicacer le livre "Paris Gay 1925" et vous introduire dans le boudoir de la galerie de Nicole Canet où seront exposées des photos de l'époque.

Le livre :
Nouvelle édition revue et enrichie (et très illustrée) d’un ouvrage paru en 1981 dans l’euphorie de la libération homosexuelle, avant les années sida. Paris en 1925 était une grande capitale homosexuelle au même titre que Berlin. Le livre invite à découvrir les lieux où se retrouvaient les “invertis”, à commencer par le fameux bal de Magic City. Il donne la parole à des témoins privilégiés de cette époque (Daniel Guérin, Édouard Roditi…) Il s’attache aux écrivains (Proust, Gide, Crevel, Cocteau…) qui se sont mis à concurrencer le puissant discours médical sur la sexualité. Il donne à lire des extraits de la première revue homosexuelle, Inversions, qui eut à subir les sarcasmes de la presse et les foudres de la justice. Ce regard porté sur les pionniers des “années folles” n’a rien perdu de sa pertinence. Leur histoire nous apprend que l’on n’en a jamais fini contre les tenants de l’ordre moral.

Gilles Barbedette (1956-1992) était journaliste à Gai Pied lors de la sortie de la première édition. Il fit ensuite une carrière de romancier (Le Métromane, Une saison en enfance…), de traducteur (Nabokov) et de directeur de collection chez Rivages.

Michel Carassou est éditeur et écrivain, spécialiste des avant-gardes littéraires des années 1920 et 1930, auteur d’essais sur Dada et le surréalisme, et d’une biographie de René Crevel.

Dédicace par l’auteur Michel Carasou, à la galerie Au Bonheur du Jour, mardi 18 novembre de 18 h 30 à 22 h 30.
Galerie Au Bonheur du Jour 11 rue Chabanais 75002

Des photos exposées au boudoir de la galerie : Colette, O'dett, Suzy Solidor

mardi 7 octobre 2008

Lire en fête au Centre LGBT

Le rendez-vous des amoureux de la lecture

J'avais organisé, du temps de La Petite Vertu, un marché du livre ancien et d'occasion LGBT. Cela avait rencontré un beau succès. Je me souviens qu'à l'ouverture, les collectionneurs attendaient devant la porte, impatients, prêts à se bousculer pour être les premiers à acquérir un trésor convoité. C'est ce jour là que j'avais acheté à un papy toute une collection de revues homos des années 70... Cette année, la manifestation a lieu dimanche après-midi au Centre LGBT, rue Beaubourg. On y retrouvera les bouquinistes professionnels, tels que Jacques Ars (Bouquinerie.net) et Jacques Desse (libraires associés). Mais ce marché est aussi une occasion pour tous les amateurs de venir revendre leurs stocks ou de faire des échanges. Et aussi de découvrir la bibliothèque du centre.

Au Tango nous fêterons le livre au cours du bal costumé littéraire de vendredi soir : une occasion de nous déguiser et de donner libre cours à notre fantaisie.

jeudi 31 juillet 2008

Visitez le Paris Gay d'hier et d'aujourd'hui

Dimanche 3 août à 16 heures, visite Invertie : Mes années 80, de la rue sainte Anne au Marais.

La Taulière est une bavarde, elle adore raconter. Ce sera le cas dimanche prochain, lors de la promenade avec Paris Gay Village. Départ dans le quartier Opéra (avenue de l'Opéra au coin de la rue Thérèse, métro Pyramides à 16 heures). Vous vous arrêterez devant le plus vieux restaurant gay de Paris, vous imaginerez ce qu'était la rue Sainte-Anne à la fin des années 70, vous entendrez parler du Palace et des premières backrooms, vous vous rendrez-compte qu'au début des années 80 les MST exitaient déjà, vous vous souviendrez des grandes folles publiques comme Jean-Louis Bory, David Girard, Yves Mourousi, Yves Navarre... Pour finir, vous prendrez une bière dans le premier bar gay du Marais.

Et comme c'est l'été et qu'il n'y a personne à Paris, le prix de la visite est bradé pour tous les fans du Tango : 5 euros au lieu de 10 euros.

Rendez-vous dimanche à 16 heures, au coin de l'avenue de l'Opéra et de la rue Thérèse (station vélib). Fin de la visite vers 18 heures au Marais.

Renseignements sur le site de Paris Gay Village.

Et quelques photos de la visite du mois dernier...



jeudi 17 juillet 2008

Un bon restaurant en plein Marais !

La Taulière fin gourmet

Depuis cet hiver j'ai découvert grâce à Poutou (le meilleur guide web du paris Gay, faut-il le répéter ?) un restaurant en plein Marais où je me régale. Oui en plein Marais gay !

Le cadre est sympa, le personnel aussi, et surtout, le cuisinier est un vrai artiste. Au début en lisant le menu je craignais une certaine prétention, comme on la trouve hélas souvent dans des lieux branchés. Mais chez Monjul, l'intitulé "cuisine inventive" convient parfaitement : il y a de la recherche, de l'audace et un résultat vraiment heureux, pour un prix plus que raisonnable.

Le soir pour 29 euros, vous avez un menu complet digne des grandes tables ! Je vous assure, dans certains restaurants étoilés, on paye pour le service prout prout tra lalala on n'en a pas autant. Ici le mélange des saveurs et des consistances est un régal : votre assiette est une construction esthéthique, où les éléments s'associent d'une manière inattendue. Par exemple il y a souvent, présenté dans un petit verre, un met liquide ou une mousse subtilement parfumée. Le tout est joliment présenté.

Le midi, le menu du jour complet est à 18 euros (entrée, plat, dessert), et contrairement au soir où la salle est souvent comble, c'est calme. Table idéale pour un tête à tête intime ou un repas d'amis ou d'affaire.

La carte des vins offre une belle variété à des prix abordables.

Je vous assure que lorsque l'on aime prendre plaisir à bien manger, sans avoir les moyens de se payer les grands restaurants, Monjul est une excellente adresse. Ils sont ouverts en juillet et ferment 3 semaines en août.

Monjul, 28 rue des Blancs Manteaux.

samedi 12 juillet 2008

Sortie : le Blue Square

Un club gay oriental à Paris

Je suis enfin sorti un samedi soir au Blue-Square (quartier de l'Horloge). Le maître des lieux, Brahim, un vieux routier du monde nocturne gay (Le Far West puis Le Rangers) a réuni sur une petite piste de danse décorée disco-kitsch-orientale, une clientèle reubeu. Ici les mecs d'origine arabe se retrouvent entre eux, rien à voir avec les soirées BBB (Black Blanc Beur) ou les soirées Totale Beur du Dépôt, où les blancs viennent draguer les mecs exotiques.

Au Blue-Square on voit des mecs d'un peu tous les styles, de la folle authentique qui danse avec son foulard autour de la taille, au garçon au look lascard qui a laissé son air farouche à la porte pour arborer un joli sourire décontracté. C'est très sympa. La musique est pointue, ce n'est pas le raï commercial que nous connaissons, mais toutes les musiques orientales rythmées des différentes régions. Seul petit bémol : du coup, en tant que "blanc" on se sent un peu seul, et on se demande si on ne va pas gêner. Allez-y seul, ou de préférence avec un bon copain rebeu !

vendredi 13 juin 2008

La Taulière à Lyon !

Comment Madame Hervé part conquérir des célibataires en province

BAL POP !
Le dimanche 15 juin de 17h00 à minuit
Au LAX BAR - 2, rue Coysevox LYON 1



L'occasion d'investir l'open space de la rue Coysevox aux couleurs du Rainbow flag, au son du tango, de la valse et du disco et de butiner avec les papillons de CHRYSALIDE, de rouler des muscles avec les sportiVEs de CARGO, de s'initier au safer sex débridé avec AIDES et ECS, de ramener sa sœur à une fête transpédégouine et de danser sans complexe avec sa mère avec CONTACT, de causer politique avec la Ligue des Droits de l'Homme, d'aborder la question de la représentativité des pédés dans l'entreprise avec l'Autre Cercle, d'affuter ses connaissances en matière de produits psychoactifs avec Keep Smiling, de faire des propositions indécentes aux jeunes de MOOVE !, de déguster le délicieux buffet réalisé par les doigts de fée des membres du FGL, de danser comme une bête sur les meilleures galettes indiepoprockelectroqueer des crazy DJettes de MIDDLEGENDER et de contempler avec fierté la diversité de notre petite communauté avec la LGP.



BAL POP! c'est aussi une programmation exclusive !!!
De 17h00 à 20h00 MADAME HERVE, la célèbre taulière du Tango (Paris), et son acolyte Mademoiselle Gisèle, vous proposeront le désormais culte BAL DES DEBUTANTES en plein air et leurs folles animations : Initiation aux danses à deux (valse, tango, paso...) avec la ronde des débuTANTES, jeu de l'harmonie conjugale, marche des célibataires, ou encore le Madison Touze...

De 20h00 à minuit Dj sets Middlegender



Et all night long les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence nous feront l'honneur de leur divine présence !!!



ENJOY!!!!

mardi 18 mars 2008

L’histoire du canard qui voulait pas qu’on le traite de dinde

Un spectacle de marionnettes de Philippe Robin-Volclair

Peut être certains parmi vous se souviennent des débuts de ce spectacle au Tango il y a... je ne sais plus, deux ans ? Il a depuis évolué, et rencontre un joli succès. Vous avez encore trois semaines pour aller le voir au Théo Théâtre où il joue le samedi à 17 heures et dimanche à 19 heures.

Délicieuse histoire du premier coming-out dans une basse cour. Le spectacle est un mix en marionnettes des films “Chiken run” et “Ma vie en rose” avec un soupçon de “La cage aux folles”... Lisez plutôt ce qu’en dit le journal Télérama : « Dans une verdure de dentelle et de napperons, un drôle de poulailler s’anime avec des coqs travelos, des vieilles poules bornées, une dinde qui abandonne une partie de sa couvée et un corbeau dénonciateur. C’est frais et tendre, ça se déroule comme un joli conte qui nous explique que oui, les canetons, même homos, sont des canards comme tout le monde. » Au Théo théatre, 20 rue Théodore Deck, 75015 Paris.

Le samedi à 17 heures et le dimanche à 19 heures jusqu’au 6 avril.

Toutes les infos sur le site Internet de la compagnie.

- page 1 de 2

La Boîte à Frissons

Programme des soirées

Galeries de photos ()

Mailing-list

Inscrivez-vous à la mailing-list de la Boîte à Frissons :

 
Annuler mon inscription

 
 
La Boutique !
 
laissez nous danser